En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus ok

Contribuer au réel…

Contribuer au réel…

Dans une époque qui se nourrit des désillusions de la société de consommation et qui prône la quête de sens, le néo-Artisan réinterpréte certains métiers et en réécrit les codes : « il sait allier le geste et la pensée, le local et l’hyperconnecté, l’authentique et le sens commercial et il excelle à répondre aux attentes d’une génération de consommateurs éduqués eux-mêmes en pleine crise existentielle »

Un CAP menuiserie après Sciences Po ou HEC ?
À trente-deux ans ils quittent des emplois bien payés de cadres dans le marketing pour apprendre un nouveau métier du bâtiment. Ils font partie de cette nouvelle génération de néo-Artisans qui après plusieurs années à travailler dans de grandes entreprises, se réorientent pour (re)trouver un nouveau sens à leur vie professionnelle, se (re)trouver ou encore vivre de leur passion. C'est pour Jean-Laurent Cassely “cette véritable « anomalie sociologique » trouve son origine dans l'appauvrissement des tâches des métiers à dominante intellectuelle. Beaucoup se voyaient comme avant-garde de la mondialisation, et non comme de bons petits soldats de la suite Microsoft Office”.

En quête de sens, est-ce le sens ?
Est-ce donc une profonde désillusion qui conduit à se réinventer en néo-Artisans ? Oui ! Mais c’est plus subtil que cela. C'est plutôt un mix de facteurs provoquant une vraie lassitude, voire une perte de repères, qui les conduit à démissionner d'un emploi intéressant sur le papier, même rémunérateur. Burn-out (syndrome d’épuisement professionnel), Bore-out (l’ennui au travail) ou encore Brown-out (quand le salarié ne comprend plus le sens de son travail), ces trois facteurs, pour ne citer qu'eux, sont malheureusement symptomatiques d'une époque, qui pousse les cadres et salariés à se réorienter. Ces trois facteurs, pour ne citer qu'eux, sont malheureusement symptomatiques d'une époque, qui poussent les cadres et salariés à se réorienter. “En abandonnant PowerPoint et les indicateurs de performance pour devenir menuisiers, maçons ou carreleurs, ces anciens « manipulateurs d'abstraction », pour reprendre une terminologie sociologique, tenteraient ainsi de rendre de nouveau visible, matérielle, presque palpable leur contribution au réel. De retrouver la « concrétude » de leur participation à la société”. Jean-Laurent Cassely. “L’artisanat propose une autonomie et un sens au travail que beaucoup de carrières dans les grands groupes ne garantissent plus.” ajoute Alain Griset

Un néo-Artisan heureux, contribue à rendre le secteur heureux !
Il suffit d'observer les sites industriels, les chantiers du BTP pour se rendre à l'évidence : dans les années à venir, c'est toute une génération d'artisans très qualifiés qui prendra sa retraite. Ces départs multiplieront les occasions de reprise et laisseront les PME et TPE qui n'auront pas su s'adapter à « la transformation digitale » à la concurrence, aussi bien des grandes chaînes de distribution spécialisées que de l'Asie. Les compétences en gestion, en informatique, en commerce international des cadres supérieurs devenus néo-Artisans, et leur aisance relationnelle, offrent au secteur de vrais atouts... Mais comment s'adapter à cette nouvelle génération en termes de communication ?

Quête de Sens et Positivisme intégrée à votre stratégie
Le greenbashing, la grande tendance du moment occupe l'esprit des entreprises et des industries du Bâtiment avec pour logique d'apparaître plus vertes ! Mais où sont les actes et les actions en accord avec ce principe ?

Car la RSE c’est bien, mais encore faut-il savoir pourquoi on l’intègre à une stratégie et surtout comment on la fait prospérer. Et ce, sans oublier les émotions ! Nos néo-Artisans souhaitent que les entreprises du BTP et les industriels du Bâtiment s’engagent socialement par des actes concrets ! Ils sont en quête de néo-Attitudes, de plus d'honnêteté, de plus d'actes et de plus de transparence, rien de plus ! N'oublions pas que nous sommes tous des êtres rationnels ET émotionnels.

Êtes-vous prêts ?
Juin 2020

FAQ : Comment communiquer après-covid-19 pour les marques du Bâtiment ?

Interview de BATIACTU du 25 juin 2020

Lire
Janvier 2020

Recrutement - GRAPHISTE

Nous recherchons un.e Graphiste Print et Web (CDD, CDI ou Freelance).

Lire
Janvier 2020

Recrutement - MOTION DESIGNER

Nous recherchons un.e Motion Designer confirmé.e et talentueu.se (CDD, CDI ou Freelance).

Lire
Janvier 2020

Recrutement - CHEF DE PROJETS

Nous recherchons un.e Chef de Projets (stage ou alternance).

Lire